mardi 21 janvier 2014

Karl & Val Café (part 1)



Je suis occupée à me demander si je vais mettre des photos de l'endroit AVANT... tant il nous plaît mais n'est pas encore tel que nous l'imaginons terminé. Je me tâte... et déciderai certainement très vite.
Quoiqu'il en soit, vous vous posez certainement des questions, vous demandez quel est ce projet si important pour que nous lui consacrions un blog, je vais tout vous dire. Ou presque.
Nous sommes partis quelques jours à Tenerife nous reposer d'une année très (trop) chargée.
Nous ne connaissions pas l'endroit où nous logions mais sommes de suite tombés sous le charme. Il faut dire que la maison louée était plus que splendide et aidait au bien-être... Quoiqu'il en soit, l'endroit nous plaisait aussi, gros coup de cœur en fait.
Au détour d'un chemin, nous sommes arrivés sur le petit port de plaisance et nous sommes allés boire un verre dans un petit endroit charmant, re-gros coup de cœur... il ressemblait exactement à ce que nous imaginions dans nos rêves les plus profonds quand, levant les yeux sur la devanture nous voyons une petite affiche "for sale" !
Karl me regarde en souriant, et nous partons dans un délire "et si... et si..." essayant d'imaginer si nous aurions pu le faire.
K : "Tu te verrais ici, Chérie ?"
V : "Euuuuuh oui en fait et toi Chéri ?"
K : "Plutôt oui... tu imagines ? On ferait ça et ça, on aménagerait comme ci, comme ça..."
V : "Je verrais bien ceci, cela..."
K : "Attends je vais demander le prix, histoire de rigoler un peu et calmer nos ardeurs."
 
.....
 
K : "Tu es assise ? J'ai la réponse. Chérie, il faut qu'on discute."
V : "??"
K : "..... €"
V : "??!!!"
 
Le cœur s'emballe un peu, nous aussi, on se regarde, on tremble un peu, l'excitation est là mais bon, ne précipitons rien, nous ne savons rien sur la vie ici, nous avons des enfants, et ne sommes pas des inconscients !
 
Nous avons toujours rêvé de quitter le pays et de nous installer ailleurs...notre rêve deviendrait-il enfin réalité ?
 
Suite au prochain épisode.....

Enregistrer un commentaire